Déclaration liminaire de l’Unsa Education au CDEN du 18/02/2016

Rythmes scolaires : adresse solennelle au Rectorat et à la Mairie

« L’Unsa Education s’adresse conjointement au Rectorat et de la Mairie.

Les mesures de carte scolaire prises aujourd’hui conditionneront, pour une part, le bon déroulement de la prochaine année scolaire.

Le sujet que nous abordons à présent aura aussi un impact sur la qualité de l’enseignement, non plus cette fois-ci pour l’année à venir, mais pour les trois prochaines : le nouveau PEDT.

A l’heure des bilans du 1er PEDT, menés parallèlement par l’académie et la mairie, il est utile de rappeler que la réforme des rythmes doit être elle celle des temps scolaires d’apprentissage.

Pour l’Unsa Education, ce prochain PEDT doit être l’occasion pour l’Académie de tirer les enseignements de l’expérience, de prendre enfin en compte ce que dit la majorité des enseignants depuis 3 ans : la régularité des journées scolaires est indispensable à la qualité des apprentissages.

Le nouveau PEDT ne peut se limiter à la question certes complexe de l’organisation des activités péri et extra scolaires.

L’Unsa Education est favorable à une collaboration responsable avec la mairie dans le respect des compétences professionnelles spécifiques des uns et des autres. C’est dans cette optique que le SE-Unsa Paris a signé en juin 2013 un protocole d’accord sur les missions périscolaires des directeurs/trices.

C’est avec la même volonté que nous avons demandé et soutenu la création de postes supplémentaires d’Asem dans toutes les écoles maternelles.

L’Unsa Education veut avoir ce message clair : remettre en cause les missions périscolaires des directeurs et directrices parisiens serait un sérieux accroc aux relations entre les différents partenaires dans les écoles.

L’Unsa Education porte également un autre message tout aussi clair : jeter l’anathème sur telle ou telle catégorie professionnelle compromet le travail serein des équipes dans les écoles.

Le Rectorat de Paris et la Dasco signifiaient, dans une note conjointe pour l’année scolaire 2012-2013, qu’ils « partagent la volonté d’articuler de façon cohérente et harmonieuse les temps scolaires, périscolaires et extrascolaires comme projet éducatif ». Ce projet pourrait être ambitieux, encore faudrait-il qu’il soit autre chose qu’un vœu pieux. Pour autant, il ne peut exister sans un partenariat équilibré et respectueux des compétences respectives des différents acteurs de l’école.

Pour l’UNSA éducation, une simple prolongation du PEDT actuel, sans modification majeure, serait un échec durable. »

 

Réponse de la Mairie : il n’y aura pas de changement de l’organisation du temps pour le prochain PEDT. Une évaluation est en cours et de nombreuses consultations auront lieu pour améliorer le contenu du péri et extra scolaire.

 

Réponse du Rectorat : une enquête est en cours pour évaluer la mise en œuvre du point de vue de l’organisation du temps des élèves, des personnels et de l’impact sur la vie de l’école.

 

Pour le SE-UNSA, c’est bien à l’académie d’être le moteur d’un aménagement équilibré des temps scolaires. C’est ce même message que nous porterons lors d’une audience avec le Recteur dans le courant du mois de mars.

 

Publicités

Une Réponse

  1. […] Déclaration liminaire de l’Unsa Education au CDEN du 18/02/2016 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :