Carte scolaire et rythmes scolaires à Paris : insuffisance et incohérence

L’UNSA éducation a voté, avec l’unanimité des membres du CDEN tenu ce jour mercredi 18 juin 2014 sous la co-présidence du Directeur de l’académie et de l’adjointe au Maire de Paris, un vœu exigeant l’académie de demander plus de postes au Ministère au vu des besoins de l’académie. La dotation de 10 postes supplémentaire ne répond pas aux cruels manques de remplacements et aux besoins des écoles qui sont au-delà des seuils d’ouverture. Par ailleurs, l’Académie et la Mairie ont répondu défavorablement à toutes les projets de dérogation des écoles qui demandaient la régularité des journées ou une réduction de la pause méridienne. A quoi cela servait-il de demander aux écoles de faire des propositions si nos administrations projetaient, de toute façon, de ne pas les mettre en œuvre?

Toutefois, le SE-UNSA prend acte de l’ouverture de plusieurs chantiers, dont celui des temps non scolaire des enfants, qui pourraient amener, à terme, à revoir le dispositif parisien des rythmes éducatifs.

Pauline Le Clercq secrétaire académique du SE-UNSA Paris

Plus d’info sur les dérogations accordées et les mesures de cartes en nous écrivant à 75@se-unsa.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :