Rythmes scolaires : cohérence éducative, pas d’usine à documents

visuel rythmes SE-UnsaRéunis en groupe de travail lundi 19 mai à propos d’un « document de référence », le SE-UNSA a dénoncé le besoin de produire au détriment d’utilisation des documents existants. De plus, ce document devait initialement sortir pour le mois de mars et a été reporté à chaque fois… Mouture finale prévue pour septembre…

Ce GT est une des réponses du Rectorat face aux remarques tenaces du SE-UNSA, dans toutes les instances et audiences, sur les problèmes de cohérence éducative au sein du lieu « école ». Ce qu’il se passe hors temps scolaire a des répercussions sur notre travail avec les élèves. Les autres personnes intervenantes dans les écoles auprès des enfants doivent connaître les règles choisies par les équipes enseignantes pour ne pas les dénaturer.

Pour le SE-UNSA, un document supplémentaire serait redondant avec le Règlement Intérieur, présenté en conseil d’école. Pour nous, ces précisions sur les règles de sécurité, de comportement et d’utilisation des locaux doivent être à destination de tout intervenant, y compris de parents accompagnateurs de sorties. De plus, comme le protocole d’utilisation des locaux, s’il n’y a pas de sanctions de prévues en cas de non respect des ces règles, ce travail engagé restera en suspend, surtout dans les écoles où les relations sont tendues.

Lors de ce GT, L’IA-DASEN a répondu à notre demande d’information sur la tenue des groupes de travail initié au sortir du 1er comité de suivi : Formation commune, Maternelle et Elémentaire.

Formations communes:
– Expérimentation sur 3 écoles de formation commune en-ville (4pe+dir+rev+asem+si volontaires anim). Objectif: préciser la complémentarité pe/asem dans cadre scolaire, sur temps de travail (30juin 1erjuillet puis 5 jours filés en 2014-15). 4 formateurs EN (2cpc mission mater, 1cpc autre que mater, 1 formateur espe) + formateurs ville.

Nous avons insisté sur le fait que

– si ce type de formation a vocation à s’étendre, on sera à nouveau confronté au problème de remplacement et devra apparaitre dans le plan académique de formation et ne l’orienter que sur le temps scolaire
– cela doit rester du volontariat des équipes

– cela demande présentation dans les instances de son évaluation
L’Iadasen veut, à terme, trouver des moments d’échanges avec les animateurs sur la complémentarité entre projet école et pedt sur base volontariat. Pour nous, cette base doit être rigoureusement respectée et du temps de concertation doit être donné aux équipes volontaires pour ne pas accroître le travail de chacun.

Elémentaire: Pistes de travail proposées par le groupe
– que les enseignants aient plus de souplesse dans le choix de l’edt des pvp
On s’est insurgé contre cela disant que c’est déjà ce qui était fait+ pb de disponibilité des piscines et stades qui contraignent ces edt
– aide à la signalétique avec des modélisation proposées aux équipes via circo
– optimisation du temps sco avec mise à disposition d’un edt avec des couleurs en fonction des phases d’attention des enfants + boite à outils d’activités par rapport à ces horaires
Nous avons dénoncé que c’est nous proposer des choses que l’on fait déjà…

Maternelle :
L’Iadasen s’engage à sensibiliser la Ville de Paris pour stabiliser les personnels ASEM et animation sur les temps d’ARE par école. A suivre…
– PS: mise à dispo d’un dvd « 1ere rentrée à l’école »
– propositions d’edt pour chaque section
– documents d’accompagnement sur 6 thématiques (gestion alternance des journées, attention des élèves, des 5 matinées, de la représentation du temps, de l’appropriation des repères-signalétique demandée à la mairie de Paris, info aux familles)
– proposition d’organisation de l’espace pour permettre jeux autonomes, peda, temps de relaxation
– équilibre sommeil diurne/nocturne à discuter, à la lumière d’un document eduscol, en conseil d’école
– temps commun d’échange (Sur ce sujet, l’iadasen nous fera des propositions en comité de suivi)
On est resté sans voix car on enfonce à nouveau des portes ouvertes…

Pour l’Iadasen notre question de la régularité a été posée sous l’angle de la régularité de la période (jours longs et courts sur 1 semaine). Ce n’est pas ce que nous avions demandé… L’Iadasen a tout de même reconnu la fatigue due au jeudi long.

 

Le SE-UNSA n’a pas dit son dernier mot. Nous savons que nous aurons d’autres moyens pour faire pression afin que nos administrations se posent honnêtement la question de l’organisation de la journée du travail scolaire des élèves et des enseignants, sans faux semblant ou cadre contraint par d’autres enjeux. La patience et l’argumentation pédagogique sont nos meilleurs atouts sur ce dossier. Continuez de répondre à nos enquêtes et sondages.

Publicités

3 Réponses

  1. […] Rythmes scolaires : cohérence éducative, pas d’usine à documents […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :