Mairie de Paris : nouvelle équipe, nouvelle donne ?

Première organisation syndicale enseignante à être reçue à la Mairie le 14 mai 2014, le SE-UNSA Paris a rencontré la nouvelle élue aux affaires scolaire, Mme Cordebard, et son directeur de cabinet, M. Distell.

Nous avons échangé sur les objectifs de la Mairie et nos demandes.
En guise d’introduction, Mme Cordebard a affirmé tout son attachement à la profession, dû, en partie, au fait que ses parents aient été tous deux enseignants.
Sujets communs 1er et 2nd degré :

  • – Les constructions d’écoles et d’établissements et travaux prévus : le plan sera présenté en CDEN de février 2015- demande du SE-UNSA : élaboration d’un guide pratique à destination des enseignants pour organiser des séjours linguistiques

 

  •  l’accès au Numérique : cela sera une déclinaison pédagogique du projet qu’à la Mairie pour tous ses services. Nous avons insisté sur l’importance de cet équipement mais aussi à son entretien.

 

  • lutte contre le décrochage scolaire : des discussions seront ouvertes pour faire des propositions d’action de la Mairie, en collaboration avec l’Education nationale

 

  • la Politique de la Ville en liaison avec la prochaine carte de l’Education prioritaire : elle sera établie, pour la Ville, en fonction du quotient familial donné pour calculer les tarifs de cantine

Les sujets exclusifs au secondaire seront abordés lors d’une prochaine audience.

Pour le premier degré

  • Les rythmes

Un non sans détour a été opposé au mandat que nous portions : revoir l’organisation actuelle sous l’angle de la régularité du temps scolaire dès la rentrée 2014.
Pour la Mairie, des « améliorations » seront indispensables (qualité des activités proposées et ménage dans les écoles) mais en conservant le même emploi du temps.
En revanche, pour Mme Cordebard et son équipe, si changement il y a en 2015 ou après, ce sera seulement après consensus de tous les acteurs.
Des discussions seront à nouveau en cours dès septembre prochain pendant lesquelles nous comptons peser, comme nous l’avons fait pour éviter un cahier commun école/périscolaire, entre autre.

 

  • La carte scolaire

le conseil de Paris met du temps à nommer les représentants de chaque Mairie pour y siéger. Ce qui renvoie cette année les décisions à la mi-juin. Nous avons dénoncé à nouveau ce calendrier qui nie les besoin pédagogiques d’organisation des équipes et les situations difficiles des collègues nommés sur des postes fermés.

Nous avons également échangé sur les situations de tension sur de nombreuses écoles et avons demandé que la Mairie étudie des aides à faire bénéficier aux collègues nommés à Coye-la-forêt (nous avions, lors de la précédente mandature, obtenu des critères transparents et des profils mieux adaptés pour l’affectation des élèves).

La Mairie est prête à aller négocier des postes supplémentaires, en particulier pour permettre d’abonder la brigade de remplacement.

Sut tous les sujets, c’est à la lumière des mandats que nos adhérents nous donnerons que nous serons force de proposition, voire d’opposition quand cela sera nécessaire, afin d’être utile à chacun.

 

Publicités

Une Réponse

  1. […] La Maire adjointe nous a affirmé, lors de notre audience du 14 mai 2014, qu’elle sera établie, pour la Ville, en fonction du quotient familial donné pour calculer les tarifs de cantine. Plus d’infos sur cette audience. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :