Rythmes scolaires : que voulons-nous ?

ImpressionSi l’on dénonce tous la mise en œuvre parisienne de la réforme des rythmes scolaires, le SE-UNSA ne se retrouve plus dans les revendications des autres syndicats.

 

Aller manifester notre mécontentement commun ? Bien sûr que nous le souhaitons, mais demander l’arrêt du dispositif c’est nier les conséquences que cela implique.

 

Une telle décision entrainerait un chômage et une précarisation des agents et animateurs de la ville que nous ne pourrions assumer, nous enseignants. De surcroît, revenir à 4 jours ne nous apparait pas comme LA solution attendue par les collègues.

 

Le SE-UNSA n’a jamais souhaité participer à cette mise en place. Nous n’avons signé qu’un paratonnerre pour les directeurs. En effet, la foudre de cette réforme n’a pu être évitée à Paris, malgré l’intersyndicale unie, dont nous étions à l’origine en novembre 2012.

 

Alors

Oui, nous partageons le constat de gâchis et dénonçons le système délirant actuel

Mais

Non, nous n’accompagnons pas la Réforme en n’étant pas dans l’intersyndicale actuelle ou en siégeant aux différentes instances pour y être entendus comme témoins et se faire l’écho des collègues.

 

Prendre le pouvoir sur notre métier, c’est aussi être cohérent et pragmatique dans notre action !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :